Le travail en sous-groupes

Pendant l’animation

La plupart du temps, une animation dans un contexte collectif vise à ce que les participantes et participants échangent, s’expriment, fassent des choix, décident. Cependant, il peut devenir très difficile voire même impossible d’y arriver en grand groupe, d’où l’utilité de former des sous-groupes. Le nombre élevé de participantes et participants est un facteur, mais il peut s’avérer utile de le faire également avec un groupe qui se connaît peu ou un groupe plus « silencieux » (voir Connaître la culture et la dynamique du groupe).

Le travail en sous-groupes vise à créer des interactions plus en profondeur entre les participantes et participants. En limitant le nombre de personnes (entre 4 et 8 idéalement), on peut plus facilement arriver à nommer les divergences et les convergences afin d’identifier les terrains communs. Le travail en sous-groupes exige cependant un retour en grand groupe. Il est important de ramener les principaux éléments de réflexion et de décision des différents sous-groupes à l’ensemble du groupe pour validation ou modification/bonification. On peut nommer un responsable par équipe à cet effet.

Voir tous les incontournables