Dans la peau de...

Description sommaire

Il s’agit ici d’un exercice de vision et de priorisation.  Une animation où on se projette dans l’avenir en se permettant de rêver et ainsi faire ressortir un état d’être et un état des choses et des lieux que l’on souhaite atteindre collectivement. Cette animation permet ensuite d’identifier collectivement les éléments prioritaires sur lesquels on souhaite travailler.

Objectifs Objectifs principaux
de l’outil

  • Déclencher ou amorcer les échanges
  • Se donner des assises communes
  • Explorer et réfléchir collectivement
  • Prioriser et décider ensemble
  • Faire des bilans et évaluer
  • Lire sa collectivité

Étapes Étapes du processus de
planification collective

  • État de situation / diagnostic
  • Vision partagée de changement
  • Planification stratégique
  • Planification des opérations et de la gouvernance
  • Mise en œuvre et suivi
  • Bilan et évaluation stratégique

Les incontournablesLes incontournables pour une rencontre réussie

PrérequisMatériel requis

Papier

Crayons

Papier-affiche

Points de couleurs

 

Taille du groupeTaille du groupe

Petit
2-10

Moyen
10-30

DuréeDurée de l’animation

120 minutes et +. La durée de l’activité reste la même peu importe le nombre de participants. C’est le retour qui prendra plus ou moins de temps selon le nombre d’équipes.

Valeur ajoutéeLa valeur ajoutée

Cette activité fonctionne bien avec la plupart des groupes car cela ne les sort pas trop de leur zone de confort mais leur permet en même temps d’être dans un élan de positivisme et d’enthousiasme.  Une énergie particulière se crée quand les équipes se racontent leurs histoires où l’humour est la plupart du temps très présent!

François Gaudreault
Conseilleren développement collectif

PréparationPréparation

Vous devez d’abord rédiger un synopsis qui mettra en contexte le cadre dans lequel les équipes devront rédiger leur histoire.  Pour ce faire, vous devez identifier sur quoi vous souhaitez qu’elles travaillent :

Sur quel territoire, lieu ou dans quelle organisation voulez-vous  qu’elles se projettent ?

Quels sont les personnages que vous souhaitez mettre au cœur des histoires (famille, enfants, personnes âgées, entrepreneurs, travailleurs, touristes, etc.) Ces personnages devraient être représentatifs des différentes catégories de personnes que forment le territoire, le lieu ou l’organisaton. Les équipes pourront travailler sur des personnages différents, ce qui vous permettra de traiter de plusieurs réalités.

Vous souhaitez les  projeter sur un horizon de combien d’années? Pour que le rêve semble possible, il est bien de mettre un horizon qui n’est pas à trop court terme.

Exemple de synopsis :

Nous sommes en 2030 et (Nom de la municipalité) est devenue la municipalité la plus accueillante et dynamique du Québec.  Elle a même reçu plusieurs prix à cet égard.  Bref, toutes les conditions pour y vivre heureux  y sont réunies. 

Vous devez ici nous raconter l’histoire d’une journée type pour votre personnage, en 2030.  Votre journée devra commencer à 8h00 et se terminer à 23h00.  Qu’est-ce que votre personnage fait durant sa journée? Qu’est-ce qu’il remarque autour de lui?  Quelles personnes côtoie-t-il?  Quel genre de discussions a-t-il? A-t-il des projets, des rêves?

Nous devons comprendre ce qui a changé, évolué dans notre municipalité.

Vous pouvez raconter cette histoire de la manière qui vous plait (Agenda, histoire, plan, etc.)

AnimationDéroulement de l’animation

ÉTAPES

1. Présentation de l’activité (5 min)

  • Présenter l’exercice, les personnages, le temps de l’activité, le retour et la priorisation.

2. Formation des équipes (5 min)

  • Idéalement des équipes pas trop nombreuses pour que tout le monde puisse contribuer activement à l’idéation, à la construction et à la rédaction de l’histoire  (entre 3 et 5 personnes)

3. Distribution des personnages (5 min)

  • Si vous ne traitez que d’un seul personnage, tout le monde prend le même. Sinon vous pouvez distribuer les personnages par intérêt des équipes, par tirage au sort ou par personnages imposés.

4. Écriture de l’histoire (45 min)

  • Les équipes peuvent procéder de la façon dont elles le souhaitent.  Souvent, les équipes nomment des éléments, les places dans un moment de la journée et rédigent ensuite leur histoire.

5. Se raconter les histoires (5 min par histoire)

  • Chaque équipe raconte son histoire à l’ensemble du groupe, par une ou des personnes nommées à cet effet.

6. Identifier les thèmes ressortant des histoires (pendant que les histoires se racontent)

  • C’est un moment crucial de l’activité.  Il faut identifier une ou des personnes capables d’écouter les histoires et d’en faire émerger des thèmes (Ex. des logements de qualité disponibles, des activités diverses, des citoyens qui se rassemblent, une ville propre et attrayante, etc.)

7. Faire le tri des thèmes (15 min. pendant une pause)

  • Pendant que les participants sont en pause, les personnes responsables d’identifier les thèmes se concertent et écrivent au mur sur du papier affiche l’ensemble des éléments. Ils en font un premier tri en tentant de regrouper les thèmes qui se répètent ou qui se ressemblent.

8. Présentation et bonification des thèmes (10 min.)

  • Les animateurs présentent les thèmes qu’ils ont triés, bien visibles car écrits sur du papier affiche. Ils demandent ensuite aux participants de bonifier s’il y a des thèmes soulevés dans les histoire ont été oubliés par erreur  ou de modifier certains énoncés au besoin  si des thèmes regroupés lors du tri méritent d’être maintenus séparément parce que significativement différents. 

9. Priorisation des thèmes (10 à 30 min. selon l’animation choisie)

Animation 1 :

  • En silence et individuellement, pendant deux minutes, demandez aux participants  de faire le choix de trois thèmes qu’ils jugent prioritaires et par lesquels ils considèrent qu’il faut débuter le travail collectif au cours des prochaines années. (2 min)
  • Invitez les gens à former des équipes de 4 personnes.  Ils ont 2 minutes pour présenter et justifier leurs choix individuels à tour de rôle.  Ensuite, les participants tentent d’influencer les autres mais se laissent aussi influencer. Au bout de l’échange, les participants auront peut-être changé leurs choix, peut-être pas! (20 minutes)
  • Une fois l’échange terminé, on donne à chaque participant trois points de couleurs et on leur demande d’aller les coller sur les papiers-affiches, au mur, à côté des trois thèmes qu’ils jugent prioritaires. (5  minutes) 

Animation 2 :

  • On donne à chaque participant trois points de couleurs et on leur demande d’aller les coller sur les papiers-affiches au mur sur les trois thèmes qu’ils jugent prioritaires. (10 minutes)

10. Retour et choix des thèmes prioritaires (15 min.)

  • À la lumière des choix de l’ensemble des participants, on échange sur les thèmes les plus populaires et à travers l’échange, on s’entend sur les thèmes prioritaires sur lesquels on travaillera dans les prochaines étapes.

PiègesPièges à éviter

Les votes sont à titre indicatifs et non définitifs.  Ils doivent servir à faciliter la réflexion et la prise de décision collective et non pas être une finalité.

Suggestion et varianteSuggestions et variantes

On peut également faire ressortir des états d’être des histoires qui pourraient même devenir des principes ou valeurs de développement (Ex. Travailler ensemble, la fierté, la confiance, le dynamisme, être en mouvement, dans l’action, etc.)

Pour mener différemment l’étape de priorisation des thèmes, si vous disposez de suffisamment de temps, vous pourriez animer Notre mise collective.

RéférenceRéférence

Sorti de notre cervelle !

Voir tous les outils