La plénière popcorn

Description sommaire

Les plénières sont des incontournables dans la majorité des rencontres collectives où il y a plusieurs participants. En effet, dès que des travaux en petits groupes sont réalisés, il faut généralement se les partager collectivement pour arriver à les utiliser. Lorsqu’il n’y a que deux ou trois groupes de travail, une plénière « traditionnelle » où chaque groupe a un temps donné pour présenter le fruit de son travail peut très bien fonctionner. Toutefois, dès qu’il y a plus de groupes, les plénières peuvent devenir longues, répétitives et lourdes. C’est là qu’intervient la plénière popcorn ! Elle permet de ramasser l’information rapidement, de façon dynamique et de ne pas répéter les mêmes contenus ad nauseam. Faisons « poper » les idées de partout !

Objectifs Objectifs principaux
de l’outil

  • Déclencher ou amorcer les échanges
  • Se donner des assises communes
  • Explorer et réfléchir collectivement
  • Prioriser et décider ensemble
  • Faire des bilans et évaluer
  • Lire sa collectivité

Étapes Étapes du processus de
planification collective

  • État de situation / diagnostic
  • Vision partagée de changement
  • Planification stratégique
  • Planification des opérations et de la gouvernance
  • Mise en œuvre et suivi
  • Bilan et évaluation stratégique

Les incontournablesLes incontournables pour une rencontre réussie

PrérequisPrérequis

Tous les petits groupes doivent travailler sur le même sujet et avoir les mêmes consignes pour que ce type de plénière soit pertinente.

PrérequisMatériel requis

  • Papier affiche avec chevalet
  • Crayon-feutre

Taille du groupeTaille du groupe

Moyen
10-30

Grand
30-75

T-grand
75+

DuréeDurée de l’animation

Variable

Valeur ajoutéeLa valeur ajoutée

Je me sers vraiment très souvent de cette méthode dans les rencontres collectives que j’anime. Non seulement l’information essentielle est ramassée de façon efficace et dynamique, mais la façon de procéder permet aussi d’identifier des tendances dans le groupe. Par exemple, on saura rapidement si une idée a été mentionnée plusieurs fois et semble donc rassembleuse. Cela facilite ensuite la prise de décision ou l’ordonnancement des idées. L’essayer, c’est l’adopter !

Sonia Racine
Conseillère en développement collectif

PréparationPréparation

On augmentera les chances de succès d’une plénière popcorn en donnant des consignes très claires aux petits groupes qui auront à partager leurs travaux. Par exemple, on leur fournira un outil pour qu’ils puissent laisser des traces claires de leurs échanges ou on demandera à chacun d’identifier à la fin du travail en atelier ses trois ou quatre meilleures idées et de se nommer un porte-parole.

AnimationDéroulement de l’animation

  1. Demandez à un premier groupe de travail de nommer un des éléments qu’il a choisi de partager au grand groupe. Le noter sur le papier affiche.
  2. Demandez ensuite aux autres groupes s’ils ont eux aussi retenu cet élément. Si oui, indiquez le nombre de fois. Laissez les autres groupes apporter des nuances au besoin.
  3. Passez à un autre groupe dans la salle en demandant simplement qui est prêt à apporter un autre élément. Souvent, les gens « font du pouce » sur les idées déjà émises et se proposent d’eux-mêmes pour prendre le relais. Recommencez les étapes 1 et 2.
  4. Répétez le manège jusqu’à ce que tous les éléments aient été nommés.

Vous aurez alors sur le papier affiche tous les éléments retenus, incluant leur fréquence, ce qui pourra soutenir une activité de priorisation au besoin. Selon la nature des travaux et leur objectif, il peut être important de valider la liste ainsi obtenue et de ne conserver que ceux avec lesquels tous sont à l’aise (voir La validation).

PiègesPièges à éviter

Lors de la vérification à savoir si d’autres groupes ont retenu le même élément, un piège serait de ne pas laisser les groupes ajouter des précisions ou des nuances. La plénière deviendrait presque uniquement mathématique. Bien que nous souhaitions accélérer le processus, il convient de conserver sa qualité.

Un autre piège serait de prendre les interventions des groupes de façon linéaire par exemple (de gauche à droite). L’idée du popcorn, c’est justement que ça « pop » de partout !

Voir tous les outils