Les boulettes

Description sommaire

Réfléchir et coconstruire en sous-groupes permet de faciliter les interactions et de valoriser les savoirs et les compétences des personnes présentes. Par cet exercice, une première réflexion en sous-groupes est réalisée pour ensuite être bonifiée par une autre équipe. 

Objectifs Objectif principal
de l’outil

  • Déclencher ou amorcer les échanges
  • Se donner des assises communes
  • Explorer et réfléchir collectivement
  • Prioriser et décider ensemble
  • Faire des bilans et évaluer
  • Lire sa collectivité

Étapes Étapes du processus de
planification collective

  • État de situation / diagnostic
  • Vision partagée de changement
  • Planification stratégique
  • Planification des opérations et de la gouvernance
  • Mise en œuvre et suivi
  • Bilan et évaluation stratégique

Les incontournablesLes incontournables pour une rencontre réussie

PrérequisPrérequis

Aucun prérequis

PrérequisMatériel requis

  • Feuilles de couleurs différentes en fonction du nombre de tablées.

Taille du groupeTaille du groupe

Moyen
10-30

Grand
30-75

DuréeDurée de l’animation

30-60 minutes

Valeur ajoutéeLa valeur ajoutée

La coconstruction en deux temps permet de mettre en lumière les idées qui font consensus et de faire ressortir les nouvelles idées intéressantes. C’est utile pour trouver de nouvelles pistes d’action, de solution. D’après moi, l’aspect ludique de cet atelier ajoute à la réflexion. Dans mon expérience, il a ajouté un court moment de détente, a permis d’insuffler un peu d’énergie au deuxième tour de réflexion et de sortir un peu du cadre.

Flavie Lavallière
Conseillère en développement collectif

AnimationDéroulement de l’animation

Étapes :

1.    Explication de l’exercice (5 min)

Présenter la question à laquelle les participants devront réfléchir. Elle peut être affichée.

Par exemple : « Compte tenu des données exposées (…), que pouvons-nous mettre en place pour répondre aux besoins (…)? »  

Expliquer aux participants qu’ils devront d’abord répondre en sous-groupes, sous forme de discussion libre, de tempête d’idées. Il n’y a pas de mauvaise réponse.

Les participants disposeront d’un temps précis pour proposer les premières idées. Ils devront ensuite sélectionner les idées qui leur parlent le plus (entre 3 et 5 environ) et les écrire sur des feuilles de couleur. Les idées écrites seront ensuite partagées en vue de la deuxième ronde de réflexion.

  1. Première ronde de réflexion en sous-groupes (15-20 min)

Les participants font une première réflexion à la manière d’une tempête d’idées. Il s’agit de laisser toutes les idées sortir : il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises idées, il ne faut pas les juger. Inscrire toutes les idées ressorties et en construire de nouvelles à partir de celles qui sont proposées. (10-15 min).

Les participants sélectionnent ensuite les idées les plus significatives (3 ou 5) et inscrivent une idée par feuille de la couleur associée à leur sous-groupe (5-7 min).

  1. Boulettes (5 min)

Les sous-groupes font des boulettes de papier avec leurs idées sélectionnées et les lancent toutes à la table voisine (exemple : « Lancez vos boulettes sur la table à votre gauche »). L’idée est d’avoir un petit moment ludique avant la deuxième vague de réflexion.

  1. Deuxième ronde de réflexion/bonification (15-20 min)

Réception et déballage des boulettes (rigolade!).

Les participants prennent connaissance des idées de leurs voisins et les bonifient.  En donnant un moment en sous-groupes pour approfondir les idées, on ajoute un niveau de réflexion. Les participants pourront ajouter des informations aux propositions, pourront clarifier certaines idées. Par exemple, si la première équipe propose de faire une rencontre citoyenne, la deuxième peut y proposer un thème, un lieu, proposer de jumeler la rencontre à un événement existant, etc.

  1. Plénière (5 min par sous-groupe)

Les participants sont invités à partager les idées qu’ils ont en main (soit celles de l’autre tablée) et qu’ils ont bonifiées. Prévoir un temps maximal par tablée pour le partage. Le fait de présenter les idées des autres avec les bonifications ajoute une dimension d’appropriation et de partage. Cela fait aussi ressortir ce qui fait consensus.

PiègesPièges à éviter

La question doit être claire. Si les participants passent la majeure partie du temps à s’expliquer la question, son contexte, les idées ne seront pas assez approfondies.

Suggestion et varianteSuggestions et variantes

Il est également possible de lancer les idées à différentes tables. Toutefois, attention de ne pas perdre le fruit des réflexions dans le brouhaha!

Les feuilles de couleur ne sont pas nécessaires : elles contribuent à créer une cohésion dans le sous-groupe et à faciliter la récupération des boulettes, mais l’atelier peut se faire avec des feuilles blanches.

RéférenceRéférence

Inspirée de « Les idées catapultées » de la Trousse Philagora
www.fondationbombardier.ca/images/doctos/Philagora_Trousse%20idees_Final_LR.pdf

Voir tous les outils